CléA, le nouveau standard interprofessionnel de certification des compétences clés.

Aujourd’hui les salariés les plus fragiles sont souvent ceux à qui il manque les bases nécessaires pour accéder à certaines qualifications ou formations professionnelles. La solution passe par la reconnaissance du Socle de connaissances et de compétences professionnelles par la loi du 5 mars 2014. En 2015, les partenaires sociaux ont mis en place un référentiel de sept compétences clés qui permet aux salariés et aux demandeurs d’emploi de décrocher le certificat baptisée CléA Reconnu dans tous les secteurs et sur tout le territoire, CléA constitue ainsi un nouveau standard de certification.

La naissance d’une certification inédite

En février 2015, l’Etat reconnaît par décret la légitimité des partenaires sociaux à traduire le « socle de connaissances et de compétences professionnelles » en termes opérationnels. Il en confie la responsabilité au Comité Paritaire Interprofessionnel National pour l’Emploi et la Formation (COPANEF). En 2016, création de CléA, la première certification interprofessionnelle, qui est élaborée de façon paritaire, reconnue dans tous les secteurs et par tous les acteurs. Le certificat CléA peut être délivré par les Comités Paritaires Régionaux pour l’Emploi et la Formation Professionnelle (COPAREF), ou par les branches professionnelles.

Sept domaines de compétences

Outil de valorisation des compétences fondamentales, CléA est destinée aux personnes peu ou pas qualifiées et favorise donc l’employabilité, l’accès à la formation, l’insertion dans l’emploi et la compétitivité. Ce nouveau standard de qualification, validé par une certification reconnue, comprend sept grands domaines de compétences (eux-mêmes détaillés en 28 sous-domaines) :

  • La communication en français
  • L’utilisation des règles de base de calcul et du raisonnement mathématique
  • L’utilisation des techniques usuelles de l’information et de la communication numérique
  • L’aptitude à travailler dans le cadre de règles définies d’un travail en équipe
  • L’aptitude à travailler en autonomie et à réaliser un objectif individuel
  • La capacité d’apprendre à apprendre tout au long de la vie
  • La maîtrise des gestes et postures, et le respect des règles d’hygiène, de sécurité et environnementales élémentaires

Un repère universel

Le certificat CléA permet aux salariés et demandeurs d’emploi les moins qualifiés d’avoir une présence plus visible sur le marché du travail. Ce nouveau standard de qualification renforce donc leur employabilité, leur mobilité et leur évolution professionnelle. Ancré dans une démarche positive, CléA relève les points forts plutôt que pointer les manques, avec un niveau d’exigence certain mais accessible. Pour les personnes certifiées, les connaissances et compétences validées par CléA sont aussi une base pour leur permettre de continuer à apprendre tout au long de la vie. Pour les recruteurs, CléA est un repère universel qui donne une bonne indication de la motivation et l’engagement des personnes. Enfin, pour l’employeur, soutenir la démarche de certification CléA de ses salariés permet de répondre à l’obligation de former (liée à l’entretien professionnel) et favoriser l’employabilité des salariés.

Une démarche individuelle sur mesure

Pour s’informer sur CléA, les salariés et les demandeurs d’emploi, les employeurs peuvent se rendre sur le site du certificat CléA ou s’adresser au Conseil en évolution professionnel (CEP).

CléA en quatre étapes :

adequate-formations_etapes-clea

 


Pour en savoir plus : Le site du certificat CléA