Le succès n’est pas final, l’échec n’est pas fatal : c’est le courage de continuer qui compte.  (Winston Churchill)


Suite à ses retours d’expériences et à ses diverses études, Rudy VIARD a identifié les divers profils d’entrepreneurs sur la toile.

Les voici :

1. Les dirigeants/managers qui réussissent sur Internet ont soif d’apprendre.
2. Ils lisent beaucoup (sur Internet et sur papier).
3. Ils lisent mais ils appliquent et mettent en place en parallèle.
4. Ils n’attendent pas que les conditions soient optimales pour commencer à mettre en place.
5. Ils acceptent de faire des erreurs.
6. Ils apprennent de leurs erreurs.
7. Ils testent, testent, testent jusqu’à obtenir des résultats.
8. Ils apprécient de mettre un minimum les mains dans la technique.
9. Ils ne veulent pas « externaliser » avec une agence avant d’avoir au moins compris comment le système fonctionne et ce dont ils ont vraiment besoin.
10. Ils ne veulent pas « que tout fonctionne en automatique » en pensant que tout arrive sans effort grâce à une baguette magique ou une recette secrète.
11. Ils ont conscience qu’il faut des efforts et du temps pour bâtir une stratégie solide.
12. Leurs attentes sont cohérentes avec le niveau de leur entreprise sur Internet. Combien de prospects m’ont demandé des « résultats garantis et rapides » alors que leur site tourne sous une plateforme d’hébergement de blog gratuit. Si vous avez déjà du trafic, il est possible d’obtenir des résultats rapides. Si vous n’en avez pas, c’est minimum 6 mois.
13. Ils acceptent de demander de l’aide quand ils atteignent un palier.
14. Ils sont « coachables » ce qui signifie qu’ils acceptent d’être aidés, d’abandonner leurs certitudes et d’être dans un état d’esprit positif de changement dès lors qu’ils prennent la décision d’être accompagnés.
15. Ils ne démarrent pas de « trop loin » : Internet est devenu concurrentiel et une entreprise qui n’a pas de compétence en ligne ni une volonté de s’engager à fond pour tenter de percer devrait plutôt s’orienter vers des moyens de prospection plus adaptés (réseautage, salons…).
16. Ils ont anticipé leur besoin : ils ne sont pas dos au mur avec une obligation de succès rapide mais au contraire veulent aborder sereinement leur transition sur Internet.
17. Ils ont du temps à consacrer à la mise en place de la stratégie et ne sont pas constamment « sous l’eau ». Ce qui est déjà un signe que l’entreprise fonctionne de manière saine et n’est pas dans l’essoufflement de la course aux clients.
18. Ils n’ont pas peur d’investir sur eux-mêmes, sur leur entreprise et dans les outils et leviers qui leur feront gagner un temps fou et de nombreux clients.

Pour y arriver, réfléchissez aussi aux moyens à mettre en œuvre en termes de :

- De compétences à acquérir
– De budgets à allouer
– De temps à consacrer
– D’efforts à consentir

Et vous, entrepreneur.e.s, vous en êtes où !


Pour en savoir plus sur Rudy VIARD