Jour après jour, il semble donc qu’à travers son accessibilité, sa quasi-exhaustivité, sa gratuité, sa diversité, le numérique offre les garanties d’un paysage culturel idéal. (extrait du Manifeste pour une citoyenneté numérique de David Lacombled)

Écrans, smartphone et autres objets numériques sont omniprésents dans notre quotidien. Ils sont à l’origine de nombreuses pathologies. Elles touchent les yeux, le dos, les articulations ou encore développent des problèmes d’ordre psychologique.

On constate trop souvent des addictions, un impact des ondes sur la santé, trop fréquemment l’utilisation d’un smartphone au volant, donc il est important de penser à la digitale detox.

adequate-formations_Bons-usages-Numériques

Développons ces 3 points :

Eviter la surconnexion

    • Planifier des plages de déconnexion en semaine, le week-end, sauf urgence
    • Gérer, différer l’envoi de vos « mails tardifs » et leur réponse
    • Contrôler vos connexions à distance
    • Mettre en silencieux de l’ensemble des paramètres de votre smartphone
    • Déposer votre ordinateur et votre smartphone pendant vos congés.

 Rester concentrer et productif

    • Désactiver les alertes sonores et visuelles d’arrivée sur vos outils mobiles.
    • Consulter vos mails, vos messages lors de plages définis par demi-journée.

 Retrouver une communication constructive

    • Bannir pendant les réunions l’utilisation de sa messagerie électronique et de son smartphone
    • Se souvenir des règles fondamentales de l’usage d’une messagerie électronique ou de SMS
    • N’oublier pas le face à face pour communiquer. 

La désintoxication digitale commence par la prise de conscience que nous sommes bien sous l’emprise d’une addiction. Faites la somme sur une journée du temps passé sur vous outils connectés ? Que feriez-vous de ce temps ?

Nb : L’app Focus Lock est un outil de « digital detox »

En conclusion :  Tentez une journée sans courriel !