« Les 2 choses les plus importantes n’apparaissent pas au bilan de l’entreprise : sa réputation et ses hommes » (Henry FORD)

Avant de transmettre ou de céder son entreprise, il est important d’en connaître la juste valeur. Cette valorisation vous permettra par la suite de négocier avec vos éventuels repreneurs.

L’évaluation d’une entreprise résulte d’une combinaison de méthodes dites « retenues », car adaptées au cas particulier après mise à l’écart des méthodes inadéquates dites méthodes « écartées ».

Les méthodes les plus utilisées :

Méthode de rentabilité

La méthode de rentabilité consiste à considérer la valeur de l’entreprise par rapport à sa rentabilité. Cette méthode se repose sur le résultat de base de l’entreprise.

L’avantage de cette méthode est qu’elle permet de donner une vision économique de l’entreprise ce qui assure au repreneur d’être plus attentif à la valorisation. De plus, elle permet aussi de connaitre la dette d’acquisition et l’investissement qu’il y aura par rapport aux résultats prévisionnels de l’entreprise. Cependant, cette méthode de rentabilité ne prend pas en compte la valeur liée au patrimoine, de ce fait, l’entreprise peut être surévaluée par rapport à son actif net comptable.

Formule de la méthode de rentabilité :

Données en Euros
REX moyen des 3 dernières années avant correctifs
+/- Correctifs sur salaires
+/- Correctifs sur loyers
= REX Corrigé
+ Résultat financier
- Participation des salariés
= Résultat imposable corrigé hors exceptionnel
- IS (15,00%)
= RN Corrigé moyen
Valeur de l’entreprise = RNCM/ (CMPC – Taux sans risque)

Méthode des comparables

La méthode des comparables consiste à valoriser une entreprise par rapport à ses concurrents en se basant sur des faits comparables comme l’EBE, le REX, le RN. Cette méthode est très appréciée lorsqu’il s’agit de comparer des entreprises cotées. On les compare généralement par rapport à un panel de concurrents prédéfinis avec des caractéristiques similaires (secteur d’activité, taille, zone géographique, croissance, …).

Cette méthode à l’avantage d’être simple et juste puisqu’elle n’utilise pas des prévisions sur son chiffre d’affaires, sa trésorerie et sur sa future stratégie d’entreprise.

L’inconvénient majeur de cette méthode est de trouver des concurrents sur lesquels se comparer par rapport aux précédents critères définis. De plus, il faut réussir à capturer toutes les données requises ce qui peut être un véritable challenge. Sans ces informations, cette méthode ne peut être valable.

Formule de la méthode des comparables :

  • Valeur d’entreprise / EBE
  • PER (Price earning ratio): Capitalisation boursière / résultat net
  • Capitalisation boursière / CA

 

Méthode de l’actif net corrigé (patrimoniale)

La méthode patrimoniale ou de l’actif net corrigé consiste à évaluer l’actif net de l’entreprise (capitaux propres). Elle permet de connaitre l’actif corporel de l’entreprise à un instant précis. Cette méthode récapitule l’ensemble du patrimoine de l’entreprise depuis sa création.

La méthode de rentabilité s’effectue avec la soustraction entre tous les actifs (réels et financiers) et la somme des dettes et actifs fictifs (frais établissement, R&D, charges à répartir sur plusieurs exercices, prime remboursement des obligations, …)

Cette méthode présente deux avantages importants et un inconvénient majeur puisqu’elle :

  • Permet de connaitre la valeur de remplacement, ce que le repreneur devra dépenser pour la reconstruction de l’entreprise mais aussi des actifs ou connaitre la valeur de liquidation (montant obtenu par le cédant lors de la vente)
  • Permet d’avoir une valeur approximative de la valeur économique de la société
  • Ne permet pas de faire un réel prévisionnel de l’avenir économique de l’entreprise

Formule de l’ANCC :

  • ANC = Réel – provision – dettes ou capitaux propres – élément fictifs
  • ANCC = ANC + -/ value

Méthode Goodwill

La méthode du Goodwill permet l’évaluation de l’entreprise en combinant la valorisation de l’actif net corrigé et la valorisation par la rentabilité. Plusieurs éléments incorporels sont pris en compte dans l’évaluation de l’entreprise contrairement aux précédentes méthodes.

Pour cela il faut connaitre la vraie valeur des actifs incorporels, il faut la mesurer grâce aux avantages incorporels que l’entreprise a et qui lui permet d’obtenir un supplément au niveau de sa rentabilité. De plus nous devons rajouter cette valeur à la méthode de l’actif net corrigé pour connaitre la véritable valeur de l’entreprise.

Pour utiliser cette méthode, nous devons effectuer un calcul supplémentaire, celui du superbénéfice de l’entreprise.

Ce superbénéfice devra ensuite être divisé par le CMPC choisit pour connaitre sa valeur. Comme expliqué plus haut, le CMPC utilisé est de 12% au vu des résultats de l’entreprise

Formule Goodwill :

  • Valeur de l’entreprise = Goodwill + ANCC
  • Super bénéfice = RNMC – ANCC x i (i = taux sans risque)
  • Goodwill = Super bénéfice / CMPC

Cette méthode a un avantage certain car elle permet d’établir les prévisions de croissance de l’entreprise et ainsi connaitre la stratégie financière que l’entreprise devra adopter.

La méthode des Goodwill va permettre au repreneur d’avoir plus de faciliter sur la gestion de l’entreprise.


Méthode des flux actualisés (cash-flow actualisé)

La méthode des cash-flows actualisés a pour but de prévoir les revenus futurs que rapportera l’entreprise mais également de prévoir la situation de chaque année à la suite de l’acquisition. Cette méthode est importante par son changement majeur contrairement aux autres méthodes qui se basent principalement sur le passé alors que celle-ci se base sur le futur de l’entreprise.

Le plus grand avantage de cette méthode est sa simplicité.

Formule de la méthode des flux actualisés :

  • Cash-Flow de l’année i = RN + Dotation +/- variation BFR + valeur résiduelle – investissement
  • Valeur de l’entreprise : ensemble CF/ (1+t)^i + ensemble valeur terminale/ (1 + t)^i
  • T= CMPC, I= année

Méthode des dividendes actualisés

Cette méthode a pour but d’évaluer les actions futures que l’entreprise générera. On peut considérer que cette méthode se rapproche de la méthode d’actualisation des flux de trésorerie disponibles. Cette méthode permet de valoriser les actions par rapport à une actualisation des futurs dividendes et au coût des capitaux propres.

Cette méthode a plusieurs avantages et inconvénients :

  • Elle se base sur la politique de distribution des dividendes
  • Elle ne permet pas de connaitre les dividendes futurs versées avec précision
  • Elle ne montre pas les besoins financiers que l’entreprise a besoin
  • Elle permet de visualiser facilement le gain financier que les futurs investisseurs peuvent recevoir

 


Pour réussir l’évaluation de votre entreprise, il est fortement recommandé d’être accompagner par un expert sur la cession/transmission d’entreprise.Il sélectionnera les méthodes ad’hoc par rapport aux activités et au secteur de votre société.

Consultez notre partenaire ACTESYS