« Un mentor ne va pas apporter des réponses toutes faites mais ouvrir de nouvelles perspectives »  (Vanessa Zocchetti)

 

Dans la mythologie grecque, Mentor était le précepteur de Télémarque, le fils d’Ulysse. Il est considéré comme un guide éclairé, reconnu pour la qualité de ses conseils et de ses propositions sur la conduite à tenir.

Aujourd’hui, un mentor désigne une personne expérimentée dans un domaine qui accompagne dans sa réflexion et lui donne des conseils.

Devenu un nom commun, et une fonction qui n’est plus celle de précepteur, , loin d’un rapport «sachant-apprenant». Il est celui qui redonne après avoir beaucoup reçu.

De nombreux entrepreneurs/repreneurs sont accompagnés pendant leur phase de lancement/de reprise d’entreprise par un mentor, une des conditions de la réussite entrepreneuriale.

 

Les 5 étapes identifiées pour bénéficier du savoir-faire et du savoir être du mentor :

adequate formations_5 étapes mentor

 

Tous les mentors n’auront pas systématiquement un point de vue pertinent sur votre problème, comme dans la vraie vie.

D’où l’intérêt d’en avoir plusieurs à disposition.

Ne pas oublier dans votre entourage personnel, il existe peut-être de bons mentors :

votre grand-mère, votre oncle d’Amérique … !

Source : la Boîte à outils du développement personnel en entreprise – éditions Dunod.

Autres informations intéressantes  :

Extrait de l’ouvrage Le mentoring minute de Blanchard & Ken : réussir avec le mentoring : trouver un mentor.
Le mentor utilise donc, certes, des compétences de coach, mais sa mission comporte d’autres facettes, comme par exemple :•  servir de modèle, par le truchement d’activités et de comportements spécifiques à son rôle ;•  prodiguer des conseils à la manière d’un consultant – par exemple en partageant des informations concernant un secteur d’activité, une entreprise ou une entité que le mentor considère comme utiles au mentoré; mettre ce dernier en contact avec des personnes puissantes, influentes ou utiles au sein du secteur d’activité ou de l’entreprise ; recommander telle ou telle tâche ou développement de carrière susceptible de contribuer à la croissance et au développement du mentoré.Tout bon mentor utilise des techniques de coaching pour aider le mentoré à :

•  prendre du recul pour avoir une vision claire de ses objectifs de carrière ;

•  identifier et développer ses qualités de leadership ;

•  développer des structures solides et une grande fiabilité pour accomplir ses objectifs à long terme réellement importants (par opposition aux performances urgentes) ;

•  prendre conscience de sa propre valeur et de ses besoins ;

•  exploiter au mieux ses qualités et ses talents

Pour info : Les compétences de coaching sont des compétences de communication raffinées, combinées à une intense orientation service.


Pour en savoir plus : Le mentorat en entreprise