On vous dit souvent “tu devrais passer à autre chose” ; “tu devrais prendre du recul” ; tu prends les choses trop à cœur” ….

Nos soucis, nos obsessions et nos peurs peuvent rapidement prendre le dessus dans notre vie, au sein de la famille, au travail ou dans le couple.

Le processus de lâcher prise comporte plusieurs temps, que nous allons détailler :

Le lâcher prise, c’est laisser les autres gérer leur propre destin plutôt que de vouloir s’occuper de tout ce qui arrive…

  • c’est leur permettre d’affronter la réalité, sans vouloir les materner.
  • c’est se sentir concernés par ce qui leur arrive, les encourager, sans chercher à les assister…
  • c’est donner le meilleur de soi même plutôt que blâmer ou vouloir changer l’autre…
  • c’est admettre que l’on ne peut agir à la place de quelqu’un d’autre, ce qui diffère de se montrer indifférent ou vouloir couper les liens…

Le lâcher prise, c’est reconnaître que le résultat final n’est pas entre nos mains ; que nous ne sommes pas dans la toute puissance…

Le lâcher prise, c’est savoir tirer une leçon des conséquences inhérentes à un évènement plutôt que de rester passif.

Le lâcher prise, c’est s’efforcer de devenir ce que l’on rêve de devenir plutôt que de critiquer ou corriger autrui…

  • c’est déceler ses propres faiblesses pour s’améliorer plutôt que harceler, sermonner, gronder…
  • c’est aimer davantage plutôt que toujours craindre…

Le lâcher prise, c’est prendre chaque jour comme il vient et l’apprécier plutôt que de vouloir adapter les choses à ses propres désirs…

  • c’est accepter et transformer, plutôt que rejeter
  • c’est vivre et grandir pour l’avenir plutôt que de regretter le passé…

En conclusion : Le lâcher prise c’est d’accepter ses limites.

 


adequate formations_lacher prise

 

   Prenez le temps d’évaluer votre situation à ce jour !